POUR TOI MON AMI , MON AMOUR

Ô AMI

L'eau delà t'a pris ,

La mort ne sépare pas notre visibilité ,

Mais nos âmes resterons attachées à jamais .




Le Temps Qu'il Nous Reste
Le Temps Qu'il Nous Reste :


Quelle importance le temps qu'il nous reste  
Nous aurons la chance de vieillir ensemble  
Au fond de tes yeux vivra ma tendresse  
Au fond de mon coeur vivra ta jeunesse 

Comme une prière du temps de l'enfance 
Ces mots sur tes lèvres me donnent confiance 
Je nous imagine ta main dans la mienne 
Nos moindres sourires voudront dire je t'aime 

Mais l'un de nous s'en ira le premier 
Il fermera ses yeux à jamais 
Dans un tout dernier sourire 
Et l'autre en perdant la moitié de sa vie 
Restera chaque jour dans la nuit 
Son cœur bien sûr battra mais pour qui mais pourquoi 

Ton pas résonne la porte s'entrouvre 
Mon coeur bat plus vite et je te retrouve 
Quand nos mains se tiennent j'oublie tout le reste 
J'ai l'impression même que le temps s'arrête 

Mais l'un de nous s'en ira le premier 
Il fermera ses yeux à jamais 
Dans un tout dernier sourire 
Un jour l'un de nous sera trop fatigué 
S'en ira presque heureux le premier 
Et l'autre s'en tarder viendra le retrouver 

Je nous imagine ta main dans la mienne 
Nos moindres sourires voudront dire je t'aime 


Tous Les Arbres Sont En Fleur
Tous Les Arbres Sont En Fleur :

Tous Les Arbres Sont En Fleur 
Tous les arbres sont en fleurs  
Et la forêt a ces couleurs  
Que tu aimais  
Les pommiers roses sur fond bleu 
Ont le parfum des jours heureux 
Rien n'a changé 
Un peu de neige est restée 
La neige que tu enlevais 
Je m'en souviens 
En m'éveillant je ne voyais 
Que le printemps qui grandissait 
Dans notre jardin 
Tu riais comme un enfant 
Tu ne faisais jamais semblant 
Lorsque tu riais 
Quand tes yeux clairs me regardaient 
Tu savais lire à travers moi 
Chaque pensée 
Tu étais si fort et pourtant 
Je te berçais comme un enfant 
Quand tu pleurais 
Je t'ai fait du mal bien des fois 
Pourtant toute ma vie c'est toi 
Que j'aimerai 
Pierre je t'aime 
Je n'avais que toi 
Mais tu n'es plus qu'une ombre 
Qui dort auprès de moi 

Lorsque je rentrais tard parfois 
Tu ne t'endormais pas sans moi 
Tu m'attendais 
Tu m'as parlé toute une nuit 
De ce que serait notre vie 
Si je voulais 
Un soir d'orage avant Noël 
Tu m'as dit qu'il faisait soleil 
Et j'y croyais 
Je me souviens, tu me disais 
Qu'on ne se quitterait jamais 
Et j'y croyais 
Pierre je t'aime 
Je n'avais que toi 
Et tu n'es plus qu'une ombre 
Qui dort près de moi 

Pourquoi ces fleurs dans le jardin 
Cette nuit bleue illuminée 
Par les étoiles ? 
Je sens que le printemps revient 
Mais qu'il ne me sert plus à rien 
Qu'à me faire mal 
Malgré tout, malgré le temps 
Je te revois rire et courir 
A travers champs 
Ce fût mon dernier vrai printemps 
Tu t'es endormi pour longtemps 
Pour trop longtemps 
Dans un autre monde très loin 
Y a parait-il un jardin 
Plus beau qu'ici 
Un grand théâtre où mon amour 
Joue et continue chaque jour 
D'aimer la vie 


Ni vivre ni mourir
Ni vivre ni mourir :

Ni vivre ni mourir

Combien de nuits blanches 
J`ai tourné en rond 
Dans ce grand silence 
Qui était notre maison  
C`est le vide immense 
Tout autour de moi 
Plus à Toi je pense 
Plus je comprends que sans Toi 

Vivre seul, c`est ni vivre ni mourir 
Vivre seul, même entourée de milliers de gens 
Quand celui qu`on aime 
Toujours nous enchaine 
Alors qu’il ne reviendra jamais 

Vivre seul  c’est ni vivre ni mourir 
Avec des souvenirs on ne va pas très loin 
Mon cœur ne saura pas 
Mon cœur ne voudra pas 
Battre un jour, un seul jour, pour quelqu`un d`autre que Toi 

C'est facile à dire 
Qu'il me suffirait 
Seulement de sourire 
Pour encore tout espérer 

Un enfant, peut-être 
Qui sait? aurait pu 
Faire en Toi renaitre 
Cet amour que j`ai perdu 

Vivre seul, c’est ni vivre ni mourir 
Vivre seul, même entourée de milliers de gens 
Quand celui qu’on aime 
Toujours nous enchaine 
Alors qu`il ne reviendra jamais 

Vivre seul` c`est ni vivre ni mourir 
C`est n`attendre plus rien, ne plus compter les heures 
C`est voir des gens heureux 
Avec des larmes aux yeux 
Je n`entends plus mon cœur il ne bat plus ou si peu 
Plus ou si peu 

Vivre seul` c`est ni vivre ni mourir 
Vivre seul` même entourée de milliers de gens 
Quand celui qu`on aime 
Toujours nous enchaine 
Alors qu`il ne reviendra jamais



Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser