Histoires de revenants

 

 

  Les Revenants de Barre-des-Cévennes

   ***************************

 

 

 

 

A  Barre-les-Cévennes, petit village cévenols perché à 1000 m

d'altitude ,il y a de cela à peu près cinquante ans,

de mauvais plaisants couraient enveloppés dans des draps

blancs au bas des champs à l'heure de la rentrée des

filatures pour effrayer les ouvrières.

Ces manifestations avaient lieu les soirs d'hivers

(ou d'autres fois on recouvrait la fontaine d'un drap blanc ).

Pour la masse des gens , c'étaient les morts qui revenaient .

Dans certains milieux protestants et catholiques ,on allait

jusqu'à dire que ces revenants, c'était le curé qui les appelait

parce que l'enterrement n'aurait pas assez rapporté.

 

 

      *******************************

 

 

  La  Machine à coudre

 *****************

 

 

Au hameau des courbes ( commune des Foussignargues )

à l'ancienne maison Mathieu , chaque nuit la machine se mettait à piquer seule.

On pensait que c'était quelqu'un de la famille qui était mort

et que ceux qui habitaient là n'avaient pas rendu leur devoir à ce mort

qui hantait désormais les lieux.

On ce crut obligé de vendre la maison.

 

 

 

  ********************************

 

 

 Les gémissements du saint

  *********************

 

 

Il y a 5 ou 6 ans , tous les habitants de Barjac se hâtaient

vers la colline, sur laquelle se trouve une petite chapelle

 ( au lieu dit Cavenne ) .

Dans cette chapelle, un saint avait été enterré .

Des personnes qui travaillaient sur cette terre sainte

avaient dit , et même assuré , avoir entendu gémir

le saint du pays .

Poussés par la curiosité , tous collaient l'oreille contre

la porte de la chapelle .

En fait , ce n'était que la girouette du clocher que le vent faisait grincer.

 

 

    *******************************

 

 

 

 

 



21/01/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres