Champollion I

 

 

 Découverte des hiéroglyphes ,

 

 Août 1799 . ville de Rosette ,c'est accablé par la chaleur,

Bouchard,officier du génie dans le corps expéditinnaire

du Général Bonaparte, sortit de la terre une pirre couverte

d'inscriptions . les érudits constatèrent la  présence de trois langue

anciennes,le grec ,le démotique (un langage pratiqué dans l'Egypte

finissante)  et , l'hiéroglyphe .

plus personne ne savait lire ces signesétranges que l'on considéraient,

d'après les anciens , les secrets des prêtres.

en ce début du XIX siècles

plusieurs ont essayés le déchiffrement des héroglyphes mais ce fut un échec.

 

Parmi les conquérants de l'impossible ,un Français

 

Jean-François Champollion

*********************

Né le 23 décembre 1790 à Figeac,

il s'est dépeint dans une de ses lettres, datée du 24 novembre 1828.

 

J e suis tout à L'Egypte,elle est tout pour moi,

 

Véritable prédestiné , surdoué , jalousé et détestépar la plupart

des autorités  <scientifique >  de son temps ,

bourreau de travail ,il n'a vécu que pour remplir une extraordinaire mission

retrouver la clé de lecture des hiéroglyphes et leur redonner vie.

Il apprit plusieurs langues mortes , chercha du coté du chinois ,

du persan.

les moments de désespoirs n'étaient pas rares;

Champolion ne trouvait pas ses hiéroglyphes;

 

le 14 septembre 1822 à Paris

***********************

 

Le frère de Champollion travaillait dans son bureau ,

une journée comme les autres,grise,terne,sans passion,

soudain la porte s'ouvre .

 

Jean-François  Champollion ,au comble de l'exaltation ,n'a pas

de s'expliquer s'expliquer; il  crie  < je tiens l'affaire > et il s'évanouit.

l demeure en létargie pendant plusieurs jours,tant l'émotion

à été intense.Loin de ce monde ?  Il se prépare à déchiffrer

plusieurs millénaires d'histoire et de civilisation.

aucune des deux théories ,prise isolément ,n'était exacte ;

il fallait les réunir , et aller au-delà .

c'est ce que résume ainsi  Champollion ,

dans une lettre au Baron D'Acier  en date du 17 septembre 1822.

qui est en quelque sorte ,l'acte de naissance de la lecture

retrouvé des hiéroglyphes ;

 

C'est un système complexe , une écriture tout à la fois figurative,

symbolique et phonétique, dans un même texte,une même phrase

je dirais presque  dans le même mot,

 

Auteur d'une grammaire , d'un dictionnaire ,d'une étude sur les

divinités d'Egypte ,

 

Champollion mourut épuisé,

le  4 mars 1822, à l'âge de  42 ans

 

on ne chantera jamais assez la gloire de cet authentique génie,

sans lequel L'Egypte pharaonique aurait complétement disparue.

 

C'est une immense civilisation et une sagesse qu'il a ressuscitées;

bien peu d'hommes dans l'histoire ont  effectué  une telle tache .

 



26/09/2011
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres