Le sphinx

 

 

 

Le SPHINX S'adresse en ces termes à

 

 THOUTMOSIS IV :

  *************

 

 << Regarde-moi , jette les yeux sur moi , Ô mon fils

 Thoutmôsis; je suis ton père Harmachis-khépri-Rê-atoum.

 Je t'accorde ma royauté sur terre , à la tête des vivants.

 Tu porteras donc couronne blanche et couronne rouge

 sur le trône de Geb, le Dieu héritier;

 à toi sera le pays ,dans sa longueur et sa largeur,

 ainsi que tout  ce sur quoi l'oeil du seigneur universel

 répand sa lumière.

 Tu recevras les aliments des Deux Terres ,

 ainsi qu'un abondant tribut de tout pays étranger,

 et une durée de vie comportant un long temps d'années ........

 Mon visage est tourné vers toi , et mon corps douloureux,

 moi le maître de Gizeh !

 Le sable du désert sur lequel je trône s'avance vers moi ;

 aussi dois-je me hâter de te confier la réalisation de mes voeux ,

 car je sais que tu es mon fils qui va me protéger:

 approche , vois , je suis avec toi , et je suis ton guide ; >>

 

 A peine eut-il achevé ces mots que le prince royal

 s'éveilla , parce qu'il venait d'entendre ce discours ( .....)

 Il reconnut que c'étaient les paroles de ce dieu,

 et il garda le silence en son coeur.

 

*****************************

 

 Traduction de Serge Sauneron - écrivain et directeur

 de l'institut Francais  d'Archéologie Orientale 1959 -

  XX siècle .

 

 *****************************



28/05/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres