KHONSOU

 

 

 

KHOUSOU,  fils D'AMON  et de  MOUT

 

 **************************

 

KHONSOU ,signifie << celui que erre >>  ou << le voyageur >>

Dans les textes relevés au temple D'EDFOU ,

il est   <<  celui qui traverse  >> , sous -entendu le ciel,

car il est origenellement un Dieu Lunaire .

 

KHOUSOU  est suffisamment ancien pour être mentionné

dans les Textes des Pyramides du Pharaon OUNAS

de la V  ième dynastie  .

En revanche , ce devait être un Dieu secondaire car,

 

jusqu'au Nouvel Empire où son rôle prend  une importance inopinée,

on ne retrouve sa trace que très rarement.

 

C'est au début  de la XVIII ième  dynastie que la conjoncture

joue en la faveur d'un Dieu  jusque -là plutôt insignifiant,

 

AMON  . Très vite  AMON affirme sa prééminence à Thèbes

et son culte atteint bientôt la dimension nationale et universelle.

On lui attribue dès lors une parèdre,

 

MOUT, est un fils de , KONSOU , pour former la triade thébaine.

 

Au temple de Karnak , dans l'enciente sacrée de sa mère,

un petit temple aujourd'hui dévasté lui a été consacré;

sur les parois sont relatées sa naissance ainsi que son enfance

et on assiste même à sa circoncision.

Son iconographie met l'accent sur son côté juvénile,

renforcé par la mèche qu'il porte sur la tempe droite,

propre aux tout jeunes enfants.

 

En tant que Dieu Lunaire , son corps est parfois momiforme et

sa tête surmontée d'un disque lunaire .

 

 

 

 

 



28/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres